Le projet de construction d’un Etat Major pour le SDIS de Martinique

Le projet de construction d’un Etat Major pour le SDIS de Martinique

Le SDIS ( Service Départemental d'incendie et de Secours) de la Martinique se trouve dans l’obligation de s’orienter vers la mise à niveau des services d’incendie et de secours qui souffrent d’un retard structurel et historique en matière d’équipement et d’immobilier. Afin de combler ce retard, le Conseil Général a décidé, par délibération de la Commission Permanente du 28 janvier 2010, de prendre en charge la construction de l’Etat Major du SDIS. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la démarche « Agenda 21 Martinique » notamment en matière de prévention et de sécurité du territoire, et dans la continuité d’actions déjà réalisées. C'est finalement en fin mai 2015 que les agents ont emménagé dans les locaux de l'Etat Major.

Voici en une présentation des objectifs liés à la construction de l'Etat Major du SDIS.

Doter le SDIS de bâtiments parfaitement opérationnels,

Au cœur du dispositif assurant la sécurité du territoire martiniquais, l’Etat Major du Service Départemental d’Incendie et de Secours joue un rôle décisif dans l’accomplissement des missions dévolues au SDIS.
A l’instar du vaisseau amiral commandant l’ensemble de la flotte, l’Etat Major gère le coeur de toute l’administration du SDIS, assurant la gestion des personnels et du matériel déployés sur le territoire, assurant ainsi un rôle indispensable de coordination, de mise en cohérence et de supervision de l’ensemble de l’activité.

Le Conseil Général souhaite donc à doter le SDIS de bâtiments parfaitement opérationnels, organisés pour la gestion des crises. Sans risques de défaillance technique (organes d’alerte et de centre opérationnel).
L’Etat Major gère le Centre de Traitement des Appels (CTA plus connu des usagers sous le nom de « 18 »), l’unité chargée de répondre en temps réel et 24h sur 24 aux situations d’urgence signalées par les professionnels ou les particuliers.

Chaque jour, ce sont ainsi 400 appels qui sont reçus et traités par le CTA : cette couverture en temps réel de l’ensemble du territoire mobilise un effectif de 50 personnes, dont 4 assurant en permanence la gestion des appels entrants.
Il importe donc de veiller à ce qu’aucune défaillance technique ne vienne perturber la continuité de ce service.

Adaptés au travail et aux missions de l’Etat Major.

La mission cruciale de l’Etat Major impose donc la prise en compte de paramètres exceptionnels dans la conception et la réalisation du projet architectural.
Le bâtiment doit être conçu pour résister aux plus hautes amplitudes des phénomènes de risques majeurs des zones tropicales : violentes précipitations, cyclones, activité sismique, etc et comporter les fonctions de commandement et les activités requises pour un Etat Major.

 

nasdy

Leave a Reply

Close